Saint-Germain

Ch. 1

Il me rendit le gobelet, disant: « Buvez! ».
C’est ce que je fis.
« Ce que vous venez de boire », m’expliqua-t-il, « vient directement de la Réserve Universelle. Pur et vivifiant comme la Vie elle-même – la Vie Omniprésente – car elle existe partout autour de nous. Elle est soumise à notre contrôle et à notre direction consciente, elle est spontanément obéissante lorsque nous avons suffisamment d’Amour parce que tout l’Univers obéit aux ordres de l’Amour. Tout ce que je désire se manifeste lorsque je l’ordonne avec Amour. Je tendais le gobelet et ce que je désirais pour vous est apparu. Voyez: je n’ai qu’à tendre la main et, si je désire faire usage d’or, l’or est là.
Aussitôt je vis dans la paume de sa main une pièce d’or de la taille d’une pièce de dix dollars. Il continua: « Je dénote en vous une certaine compréhension intérieure de la « Grande Loi », mais, extérieurement, vous n’en n’avez pas suffisamment conscience pour produire ce que vous désirez directement de la Réserve Omniprésente et Universelle. Mais vous avez désiré voir une opération de ce genre avec une telle intensité, une telle pureté, une telle détermination, qu’il était impossible de vous refuser cette manifestation plus longtemps.
« La précipitation est l’une des activités les moins importantes de la Grande Vérité de l’Être. Si votre désir n’avait pas été exempt d’égoïsme et de la fascination des phénomènes, une telle expérience n’aurait pu, pourtant, devenir vôtre.
« Lorsque vous avez quitté la maison, ce matin, vous ne pensiez faire qu’une excursion, au moins en ce qui concerne l’activité extérieure de votre mental. Dans un sens plus profond, plus large, vous suiviez en réalité l’impulsion de votre Être Intérieur Divin, qui a conduit votre moi là où votre désir intense pouvait être satisfait.
« Une des vérités de la Vie est que vous ne pouvez désirer que ce qui peut se produire quelque part dans l’Univers. Plus le sentiment dans le désir est intense et plus vite il sera réalisé. Cependant, si quelqu’un est assez insensé pour désirer ce qui peut nuire à un autre Enfant de Dieu, ou à toute autre partie de la création, cette personne paiera et récoltera la discorde et l’échec dans sa propre vie.
« Il est très important de réaliser pleinement que Dieu désire pour Ses Enfants l’Abondance de tout bien et la Perfection en toutes choses. Il a tout créé parfait et a doté Ses Enfants du même pouvoir. Eux aussi peuvent créer et maintenir la Perfection en toutes choses, et exercer leur Pouvoir Divin sur toute la Terre et ce qu’elle contient. L’humanité fut créée, à l’origine, à l’image et à la ressemblance de Dieu. La seule raison pour laquelle tous ne manifestent pas leur pouvoir est qu’ils ne se servent pas de leur Divine Autorité – cette Autorité que possède tout individu et dont il doit faire usage pour gouverner sa sphère d’action. Mais tous n’obéissent pas à la Loi et tous ne répandent pas l’Amour et la Paix sur toute la création.
« Leur échec vient de ce qu’ils ne prennent pas conscience et n’acceptent pas d’être « le Temple du Très Haut Dieu Vivant », et qu’ils ne maintiennent pas cette conscience en permanence. L’humanité, en son état présent d’apparente limitation par le temps, l’espace et l’activité, se trouve dans le même état qu’une personne nécessiteuse, à qui on tendrait une poignée d’argent, et qui ne ferait pas un geste pour la prendre. Comment peut-elle en bénéficier ainsi? La masse de l’humanité se trouve exactement dans cet état, et elle y restera tant qu’elle ne reconnaîtra pas que le Dieu qui anime chaque cœur, possède, donne et crée tout ce qu’il y a de bon dans la Vie.
« Le Moi de chaque individu doit reconnaître complètement et sans condition que l’activité extérieure de sa conscience ne possède rien en propre. Même l’Énergie par laquelle nous reconnaissons le Dieu Intérieur est rayonnée dans le moi extérieur par le Grand Soi Divin. Et, ainsi, si vous vous maintenez constamment dans un état d’Amour et d’Adoration envers votre Soi Intérieur, et si votre attention demeure concentrée sur la Vérité, la Santé, la Liberté, la Paix, l’Abondance, ou toute autre chose que vous désirez obtenir pour un bon usage, soyez certain que cette attitude les amènera dans votre vie, aussi sûrement que la Grande Loi d’Attraction Magnétique agit dans l’Univers.

« Car telle est la Loi Éternelle de la Vie: nos pensées et nos sentiments nous modèlent, là où est votre pensée, là vous êtes, et vous devenez ce sur quoi vous méditez. Aussi, lorsque vous laissez votre esprit s’appesantir sur des pensées de haine, de critique, de luxure, d’envie, de jalousie, de crainte, de doute, de soupçon, et si vous permettez à des sentiments d’irritation de prendre naissance en vous, vous expérimentez infailliblement la discorde, l’échec, le désordre dans votre mental, votre corps et votre entourage. Tout le temps qu’une personne persiste à maintenir son attention fixée sur de telles pensées – que ce soit au sujet des nations, des personnes, des lieux, des conditions de vie, ou simplement des choses – elle absorbe ce genre d’activités dans la substance de son mental, de son corps et de ses affaires. En fait, elle les force à rentrer dans son propre champ d’expérience.
« C’est à travers ses propres sentiments et pensées que ces activités discordantes atteignent l’individu. Le sentiment apparaît souvent avec la rapidité de l’éclair, avant que nous prenions conscience de la pensée formulée dans la conscience extérieure et qui aurait dû servir pour le contrôler. Cette sorte d’expérience devrait nous faire comprendre combien est grande l’énergie accumulée dans les nombreuses créations que l’habitude a formées dans les sentiments.
« L’activité de la nature émotionnelle est le point le plus vulnérable de la conscience humaine. Cette énergie accumulée sert à projeter des idées dans la substance atomique et, ainsi, les idées deviennent des choses. Je vous le dis, on ne saurait trop surveiller ses sentiments, et le contrôle des émotions est ce qu’il y a de plus important dans la Vie. C’est ce qui produit l’Équilibre dans le mental, la Santé dans le corps, la réalisation et le succès dans les affaires et dans l’entourage de chaque individu. Les idées ne peuvent devenir des choses à moins d’être chargées de substance par les sentiments.
« Le Saint-Esprit est le côté « substantiel » de la Vie Divine – l’Activité de l’Amour Divin, ou manifestation de l’aspect maternel de la Divinité. C’est pourquoi le « péché contre le Saint-Esprit » est considéré comme la source des plus grandes détresses, car toute activité discordante dans le sentiment rompt la Loi d’Amour, qui est la Loi d’Équilibre, d’Harmonie et de Perfection. Et l’humanité ne cesse de commettre le plus grand crime contre la Loi d’Amour, car elle ne cesse d’émettre des sentiments de destruction et d’irritation.
« Un jour, la race humaine finira par comprendre que la force sinistre, la force destructive qui se manifeste sur la Terre et dans son atmosphère (elle est engendrée, notez-le bien, par les sentiments et les pensées des hommes) n’est entrée dans les affaires des individus et des nations que par suite du *manque de contrôle des émotions* au cours des expériences journalières de chacun. Même les pensées destructives ne peuvent se manifester sous forme d’actions, d’évènements ou de choses physiques qu’en passant par les sentiments, car c’est dans cette phase de la manifestation que les atomes physiques revêtent les formes pensées.
« C’est ce que l’humanité opère constamment sur la structure atomique des corps humains: donner libre cours aux pensées et aux sentiments discordants, c’est à dire suivre la voie de moindre résistance en s’adonnant à l’activité habituelle d’un individu non développé, indiscipliné, entêté, qui se refuse à comprendre la Loi de son propre Être et à soumettre le moi extérieur, qui n’est que son instrument d’expression, à l’obéissance à cette Loi.
« Celui qui ne peut ou ne veut pas contrôler ses pensées et ses sentiments est en mauvaise posture, car il ouvre toutes grandes les portes de sa conscience à l’activité désintégrante émise par les pensées et les émotions d’autrui. Il n’est besoin ni de force, ni de sagesse, ni de discipline pour s’abandonner à des impulsions méchantes, destructives, et les adultes qui s’y livrent n’ont pas plus de contrôle de soi que des enfants.
« C’est une calamité dans la Vie de l’humanité actuelle que le contrôle des émotions soit si peu pratiqué du berceau à la tombe. Centrer son attention sur ce point particulier est ce qu’il y a de plus urgent dans le monde occidental aujourd’hui. Il est d’autant plus facile actuellement de s’abandonner à des pensées, des sentiments ou des actions discordantes que la masse de l’humanité est submergée, pour ainsi dire, par un environnement et des associations qui sont son œuvre.
« Par le contrôle de sa conscience extérieure, l’individu doit faire l’effort, librement consenti, de s’élever au dessus de cette situation. Il transcendera ainsi ses propres limitations de façon permanente. Personne ne peut espérer libérer sa vie du malheur, de la discorde, de la destruction, à moins qu’il ne mette en laisse ses pensées et ses sentiments. De cette façon, il empêche la vie qui anime son mental et son corps d’être troublée par tous les petits incidents du monde environnant.
» Au début, une telle discipline réclame un effort déterminé et soutenu, car les pensées et les sentiments de 95% de l’humanité sont aussi peu contrôlés que les vagabondages d’un jeune chien. Pourtant, quelque soit le temps nécessaire pour amener ces deux fonctions sous notre contrôle, le temps et l’énergie que l’on y consacre valent bien la peine d’être dépensés car, sans cet effort, nous ne pourrons obtenir un contrôle permanent de notre vie et de notre entourage. Ce sera pour moi un plaisir et un privilège de vous enseigner l’usage de ces Lois supérieures. Leur usage vous permettra de libérer en vous la vraie Sagesse et de faire naître la Perfection Totale.

« »Le premier pas vers le contrôle de soi est l’apaisement de toute activité extérieure dans le mental et dans le physique. Employez les exercices de méditation que je vous propose, pendant 15 à 20 minutes, le soir avant de vous endormir, et le matin au réveil:
« »Assurez-vous de n’être nullement dérangé et, après vous être tout à fait calmé, visualisez et sentez votre corps enveloppé dans une Etincelante Lumière Blanche. Pendant les 5 premières minutes, tout en tenant cette image, reconnaissez et sentez intensément la connexion entre la forme extérieure et votre Puissante Présence JE SUIS, et centrez votre attention sur le Cœur en le visualisant comme un Soleil d’Or.
« »La phase suivante est la reconnaissance de: « J’accepte maintenant joyeusement la Plénitude de la Présence Divine -le Pur Christ. Sentez la Grande Clarté de la Lumière, et Son Intensité dans chaque électron de votre corps pendant au moins 10 minutes.
« »Terminez la méditation par les Affirmations: « AY AM – Je Suis un Enfant de la Lumière – J’Aime la Lumière – Je Sers la Lumière – Je Vis dans la Lumière – AY AM – Je Suis protégé, éclairé, comblé, soutenu par la Lumière et Je Bénis la Lumière ».
« »Souvenez-vous toujours: on devient ce sur quoi on médite, et puisque tout vient de la Lumière, la Lumière de Dieu est la Perfection Suprême et contrôle tout. La contemplation et l’adoration de la Lumière forcent l’Illumination à se produire dans le mental, forcent la santé, l’ordre et la force à s’établir dans le corps, forcent la paix, l’harmonie et le succès à se manifester dans les affaires de celui qui s’y livre sincèrement et avec persistance.

« Au cours des siècles et à toutes les époques, malgré les différentes conditions de vie, les plus évolués ont toujours enseigné la Suprématie de la Lumière. Elle se trouve partout – et c’est dans et par la Lumière que tout reçoit l’existence. Cette vérité est aussi vraie maintenant qu’elle l’était il y a des millions d’années. Aussi loin que l’on peut trouver trace des hommes, les sages et les chefs spirituels ont été représentés avec une auréole de Lumière autour de la tête et du corps.
« Cette Lumière est réelle, aussi réelle que la lumière électrique dans nos maisons. Le jour n’est pas loin où l’on construira des instruments qui mettront en évidence l’émanation de Lumière autour de chaque individu. Un tel instrument montrera aussi la contamination et la décoloration qui forment un nuage autour de cette Lumière Divine. Cet obscurcissement est produit par les pensées et les sentiments discordants du moi extérieur. C’est la façon, et la seule, dont nous mésusons de, et disqualifions l’Énergie du Grand Courant de la Vie.

« Si vous pratiquez cet exercice fidèlement et le ressentez dans chaque atome de votre mental et de votre corps, avec une grande intensité, vous recevrez des preuves abondantes de l’Extraordinaire Activité, de la Force et de la Perfection qui résident et sont éternellement actives dans la Lumière. Lorsque vous aurez fait cette expérience, même peu de temps, vous n’aurez pas besoin d’autres preuves. Vous deviendrez votre propre preuve. La Lumière est le Royaume: pénétrez-y et soyez en Paix. Retournez à la Maison du Père.
« Après les dix premiers jours où vous aurez pratiqué cet exercice, il sera bon de le faire trois fois par jour, matin, midi et soir.
« Nous entendons souvent cette objection: oh! je ne dispose pas de tout ce temps! A celui qui pense ainsi, je désire seulement répondre que si le temps qu’une personne passe à blâmer, à critiquer ou à condamner les gens, les choses et les circonstances, parce qu’elles ne sont pas autrement qu’elles ne sont, si ce temps était employé à reconnaître l’existence de la Lumière et à en faire usage, le Ciel se manifesterait sur la Terre pour celui qui voudrait essayer et qui maintiendrait son effort, car la Lumière ne faillit jamais.
« Par la Lumière, Dieu crée et maintient l’Ordre, la Paix et la Perfection dans toute la manifestation. Si son désir est suffisamment intense, tout être humain trouvera le temps nécessaire pour pratiquer ce que je dis. La seule intensité du désir peut réordonner la vie d’un être, ou changer les circonstances, de façon à lui procurer le temps souhaité, s’il le désire avec suffisamment d’intensité et dans le but de s’élever. Il n’y a pas d’exception à cette Loi, car un désir fort, constructif, lorsqu’il devient suffisamment intense, est une force divine qui met en jeu l’énergie nécessaire pour créer et exprimer dans le monde extérieur la chose désirée.
« Tout le monde a le même Suprême Privilège de pouvoir entrer en contact avec la Toute-puissante Présence de Dieu, et c’est la Seule Force qui fut, est et sera jamais capable d’élever le moi extérieur et sa sphère d’action au-dessus des limitations et de la discorde terrestres.
« Mon Fils Bien Aimé, essayez ceci avec une grande détermination et sachez que tout en vous est votre Victoire Assurée. » »


– Mon Fils, m’expliqua-t-il, voyez-vous ce que signifie réellement la vraie Maîtrise? Nous – qui vivons dans l’État Ascensionné – pouvons contrôler la structure atomique de notre monde comme un potier contrôle son argile. Chaque électron ou atome de l’Univers obéit à notre désir et à notre commandement, car c’est par la Puissance Divine que nous les contrôlons, et nous avons mérité le Droit de diriger le Pouvoir Divin.
« La partie de l’humanité qui n’a pas encore réalisé son Ascension s’étonne de ces choses mais, je vous le dis, il ne nous faut pas plus d’effort pour changer l’apparence et l’activité de nos corps qu’il n’en faut à une personne ordinaire pour changer de vêtements. Le déplorable état de la conscience humaine, retenant les êtres dans des limitations qui sont leurs propres créations, vient de leur attitude mentale qui craint, ou tourne en ridicule tout ce qu’ils ne comprennent pas; et, ce qui est pire, dans leur ignorance, ils disent: ‘c’est impossible!’ Quelque chose peut être improbable dans certaines circonstances humaines, mais le Dieu Intérieur, qui est la Grande Lumière, peut changer toutes les conditions humaines, si bien que rien n’est impossible.
« Chaque être porte en lui la Divine Flamme de la Vie, et son propre Dieu Intérieur possède la Souveraineté là où il se trouve. Si, à cause de sa propre inertie mentale, l’homme ne veut pas faire l’effort nécessaire pour réviser les habitudes séculaires de son corps et de son mental, il vivra chargé des chaînes qu’il a lui-même forgées; au contraire, s’il choisit de prendre conscience de son Dieu Intérieur et de Lui donner tout le Contrôle de son activité extérieure, il regagnera la Connaissance de sa Souveraineté Éternelle sur la substance.
« Le temps est arrivé où une grande partie de l’humanité s’éveille rapidement et, d’une façon ou d’une autre, nous devons faire comprendre aux êtres qu’ils ont vécu, maintes et maintes fois, des centaines – quelquefois des milliers – de vies, chaque fois dans un corps physique nouveau.
« La loi de réincorporation est, dans le développement humain, l’activité qui donne à l’être individualisé l’occasion de rétablir l’équilibre là où il l’a consciemment détruit. Ce n’est qu’une des activités de la Grande Loi du Karma, loi de compensation ou loi de cause et d’effet, qu’on pourrait aussi appeler ‘un processus automatique rétablissant l’équilibre et gouvernant les forces qui jouent dans l’Univers’. La compréhension correcte de cette Loi permet d’expliquer beaucoup de situations dans l’expérience humaine qui, autrement, paraîtraient injustes. C’est la seule explication logique de l’indéfinie complexité des expériences dues à la création humaine – qui révèlent l’opération de cette Loi sur Laquelle repose toute la manifestation.
« La Loi du Karma permet de constater que rien n’est dû au hasard ou à l’accident. Tout provient de l’application directe, exacte, parfaite, de la Loi. Toute expérience de conscience a une cause antérieure et tout, au même instant est la cause d’un effet futur. Si un homme a fait souffrir une femme dans sa vie, il peut être sûr de se réincorporer dans une forme féminine et de passer par des expériences semblables jusqu’à ce qu’il ait pris conscience de ce qu’il a fait endurer à cet autre être. Il en est de même lorsque une femme a persécuté un homme. C’est le seul moyen par lequel un être est forcé, ou plutôt se force, à expérimenter à la fois la cause et l’effet de tout ce qu’il a engendré dans le monde.
« Tout être peut créer et expérimenter ce qu’il veut dans sa propre sphère d’action; mais s’il choisit de faire ce qui produit de la dysharmonie chez les autres, alors il s’oblige à passer par une expérience semblable jusqu’à ce qu’il comprenne l’effet que sa propre création a provoqué sur le reste de la Vie dans l’Univers.

Il me montra une société où j’avais essayé d’aider plusieurs personnes lorsque je me trouvais dans l’Ouest il y a une dizaine d’années, en connexion avec un représentant du gouvernement belge.
 » Cet homme, continua-t-il, avait reçu là une occasion de réparer le tort qu’il vous avait fait en France. Nous lui avions fait prendre connaissance de la situation, dont il ne pouvait rien ignorer, mais il n’avait pas encore la force nécessaire pour faire opérer la Grande Loi Cosmique de Justice et payer cette dette; s’il l’avait fait, par détermination de son libre arbitre, il se serait libéré de beaucoup d’entraves, et cela lui aurait permis de progresser bien plus rapidement dans cette incorporation. C’est ainsi que la vie extérieure nous maintient lié à la roue de la nécessité, au retour à un corps dense, à la lutte sans repos, à la douleur, jusqu’au moment où nous laissons la Lumière du Christ Intérieur nous illuminer et nous purifier, ce qui permet, enfin, au Plan Divin, qui est Amour, Paix et Perfection pour toute la Création, de se manifester. Vous venez de recevoir un genre de leçon que personne ne peut oublier car un enseignement objectif s’enregistre dans la vision en même temps que dans le mental. Le souvenir visuel est plus profond et il reçoit nécessairement plus d’attention de la part de l’activité extérieure de l’intellect. » »

Nous continuâmes jusqu’à Karnac et Louxor, puis, de nouveau, nous prîmes contact avec le sol.
« Soyez très attentif, me dit-il, cet enregistrement est celui d’un très ancien Temple de Louxor. Ce n’est pas l’un de ces temples dont les archéologues étudient les ruines actuellement car il est antérieur à tous ceux qui ont été découverts jusqu’ici. S’ils savaient où regarder, ils découvriraient des temples magnifiques qui sont dans un état de conservation presque parfait. »

« L’homme et ses créations, répondit-Il, de même que celles de la Nature, ont une contrepartie éthérique – qui s’imprime pour toujours dans l’atmosphère locale. Cette empreinte de l’activité d’un être au cours de sa vie produit à chaque instant dans son aura un enregistrement semblable à celui qui existe dans l’aura de chaque localité. Un Maître Ascensionné peut, si Il le désire, revivifier ou faire revivre ce film des activités antérieures d’une personne, n’importe où elle se trouve, car l’empreinte sur laquelle le Maître agglutine la structure atomique se trouve toujours dans l’aura de cette personne.
« Lorsqu’un Maître réanime l’enregistrement d’une localité, il le fait toujours à l’endroit correspondant, car un tel film, revêtu à nouveau de substance, reprend la même forme, la même structure que celle qu’il avait la première fois, dans sa substance physique.
« De cette façon, il est possible à un Maître Ascensionné de représenter la structure physique et l’entourage de moments entiers dans un but utile. Lorsqu’un Être a reconquis Sa Souveraineté Divine sur toutes choses, Il peut rhabiller de substance et réanimer n’importe quel enregistrement éthérique pour l’instruction et le bénéfice de ses élèves ou d’autres personnes. Lorsqu’il opère ainsi, le résultat est aussi réel que la réalité elle-même – et les objets précipités peuvent être photographiés, maniés ou rendus physiquement tangibles aux sens physiques de ceux qui sont présents.
« Remarquez, me rappela-t-il, que vous expérimentez ces activités alors que vous êtes dans vos corps subtils, et elles ne sont pas moins réelles pour autant parce que votre corps physique n’est qu’un vêtement que vous utilisez en tant que ‘être individuel auto conscient’. Tout se passe comme si vous portiez un épais manteau dans la froide atmosphère de l’hiver et seulement un costume léger par un jour d’été très chaud. Les expériences vécues avec le costume léger n’en seraient pas moins réelles que celles vécues avec le manteau épais. J’attire votre attention sur ce point pour que vous compreniez bien les activités de la Vie à leurs différents degrés. » »

« Voyez-vous, me dit Saint-Germain, voici comment la qualité inhérente à chaque force réagit sur celui qui l’émet. Le prince et son esclave vinrent avec des sentiments de haine, d’égoïsme, de dépravation, et quand le Prêtre dirigea vers eux la Force dont Il était le Maître, Elle prit leurs caractéristiques aussitôt qu’Elle toucha leur aura. Le Prêtre ne fit que renvoyer sur eux leurs propres sentiments et leur égoïsme. Le Prêtre, quant à Lui, dans Son effort généreux pour protéger un autre être, fut Lui-même protégé. »

« Il n’y a qu’un moyen, m’expliqua-t-Il ensuite, d’éviter la roue cosmique de cause et d’effet – la nécessité de reprendre un corps physique – c’est de comprendre la Loi de la Vie par un effort conscient. Nous devons sincèrement chercher le Dieu en nous, faire un effort conscient et permanent pour entrer en contact avec le Soi Profond, puis maintenir fermement ce contact quelles que soient les circonstances de la vie extérieure.
« Ce sera pour Moi une Joie et un Privilège de vous en révéler davantage, mais ce sera seulement dans un But d’Instruction, pour vous et les autres hommes.

« Un Désir Constructif est l’Activité d’Expansion Inhérente à la Vie, car ce n’est que de cette manière que des idées et des accomplissements de plus en plus vastes sont amenés à prendre expression dans le monde extérieur de la substance et de la forme.
« Chaque désir juste possède l’Énergie nécessaire à son Accomplissement. L’homme est le Fils de Dieu. Le Père lui ordonne de choisir comment il dirigera l’Énergie de la Vie, et quelle Qualité son désir accompli exprimera. Il doit en être ainsi parce que le libre arbitre lui appartient par droit de naissance.
« C’est la fonction de toute activité extérieure de l’intellect de guider toute expansion de façon constructive. C’est la raison d’être et le devoir de la personnalité extérieure. Permettre à la Vie, ou Énergie Divine, d’être employée exclusivement pour la gratification des désirs des sens (habitude de la masse de l’humanité), est un usage destructif de l’Énergie Vitale – sans exception – qui est suivi d’inharmonie, de faiblesse, d’échec et de destruction.
« L’usage constructif du désir est la direction consciente par la Sagesse de cette Énergie Divine Illimitée. Tout désir dirigé par la Sagesse apporte une Bénédiction au reste de la création. Tout désir dirigé par le Dieu Intérieur s’élance uni à un sentiment d’Amour, et il est toujours une Bénédiction. » »

Ch. 2

« Je désire que vous fixiez bien dans votre esprit, et que vous preniez fréquemment comme sujet de méditation les Lois que je vous fais connaître, dont je vous explique l’usage, et qui doivent vous conduire à un état de maîtrise consciente sur toutes les forces et sur tout ce qui existe sur la Terre. Ceci signifie que, à chaque expérience que vous traversez, vous avez toujours le contrôle complet et conscient de votre libre arbitre à tout moment. Dans cet état de conscience projetée que j’ai mentionné, vous êtes complètement conscient et vous avez la pleine maîtrise de vos facultés à chaque instant. Dans cette instruction et dans l’application que vous allez en faire, il n’y a rien, absolument, de la transe ou de l’hypnotisme, à aucun moment car, dans la transe ou l’hypnotisme, la volonté du sujet ne fonctionne pas, ce qui est extrêmement dangereux et désastreux pour tous ceux qui soumettent leur corps physique et leur intelligence à ce genre d’expérience.
« Il n’y a ni maîtrise conscience ni souveraineté dans la transe ou l’hypnose; ces pratiques sont des plus destructrices et dangereuses pour la croissance de l’âme de celui qui les permet. Je vous en prie, comprenez bien que le contrôle conscient, la parfaite maîtrise et l’usage des forces et des choses de la Terre doivent toujours demeurer sous la Direction du Soi Divin Intérieur, par la parfaite coopération et la soumission de toutes les facultés du mental et du corps à cette Direction du Dieu Intérieur. En dehors de cela, il ne peut y avoir de maîtrise et, au grand jamais, les Êtres connus sous le nom de Maîtres Ascensionnés (et jamais, c’est ce qui s’appelle jamais) ne s’immiscent, par une activité quelconque, dans la prérogative divine du libre arbitre individuel.
« L’expérience de la projection peut être donnée à l’étudiant quand un Maître Ascensionné désire étendre sa conscience temporairement, afin qu’il puisse vivre des évènements qui se produisent en même temps à plusieurs endroits. Dans une telle expérience, les facultés de l’étudiant sont complètement sous le contrôle et sous la direction de son libre arbitre à chaque instant. Il est entièrement conscient et actif à l’endroit où se trouve son corps et à l’endroit où le Maître Ascensionné dirige son attention pour son instruction.
« La raison pour laquelle un Maître Ascensionné élève temporairement la conscience de l’étudiant est de lui montrer comment il peut réaliser la même chose lui-même par son propre effort conscient et sa volonté.
« La projection de conscience s’obtient par élévation du taux vibratoire de la structure atomique simultanément dans le corps physique et dans le mental. Et ceci s’accomplit grâce à la Radiation d’un Maître Ascensionné; c’est une des activités de la Lumière, qui augmente la vitesse des vibrations jusqu’à la tonique que le Maître Ascensionné a fixée pour l’expérience. Dans un taux vibratoire élevé, on peut se servir de la vue et de l’ouïe, exactement comme dans la vie ordinaire, sauf qu’elles sont étendues jusqu’à l’octave ou la zone supérieure à l’humain.
« Un tel usage des sens est identique à celui que nous en avons constamment à l’état de veille, car nous pouvons être conscient à la fois de ce qui se passe près de nous et à distance, au même instant. L’expansion ou la contraction de notre conscience dépendent entièrement de nous, elles sont toujours soumises au libre arbitre et à la directive consciente de l’étudiant.
« On peut, à son choix, être conscient d’un arbre dans le jardin ou de tout le jardin. C’est dans les deux cas la même faculté de la vue qui est utilisée. Lorsque l’on veut voir tout le jardin en même temps que l’arbre, il suffit d’élargir le champ visuel jusqu’à ce qu’il embrasse tout ce que l’on veut regarder; le plus grand champ visuel contient le plus petit. Vous voyez donc que vous pouvez avoir le plein contrôle de toutes vos facultés dans les deux cas. Ce qui se passe ici, en réalité, est un élargissement du champ de force dans lequel opère la vision.
« L’image que vous faites de votre faculté visuelle dans cette projection ou expansion de conscience s’opère par une élévation du taux vibratoire du nerf optique. Tout le processus est analogue à ce qui se passe lorsque vous vous servez d’une lorgnette ou d’une longue vue.
« Dans l’expérience ordinaire, la conscience humaine est habituée à n’employer ses facultés que dans certaines zones ou champs de force. On peut pourtant entendre, simultanément, ce que dit une personne qui parle dans une pièce avec vous et le son d’un appel téléphonique dans une autre partie de la maison. Toutes les facultés de l’activité extérieure sont élastiques. Vous pouvez les utiliser comme un microscope ou comme un télescope, selon votre désir ou votre volonté.
« Si on peut être conscient en même temps d’un son produit dans la pièce où l’on est et d’un son produit dans une autre pièce, il est également possible, par une expansion plus grande de la même faculté, de percevoir des sons à des distances encore plus grandes. C’est en haussant le taux vibratoire que l’on pourra atteindre des zones de plus en plus éloignées. Lorsque vous observez cette activité du Dieu Intérieur en vous, ne voyez-vous pas comment les sens fusionnent parfaitement et immédiatement dans l’activité intérieure: ce qui semblait deux devient un.
« Le même processus de la conscience peut être appliqué aux autres sens, et n’est pas limité à la vue ou à l’ouïe. Cette extension est parfaitement naturelle, normale, harmonieuse, et aussi simple que d’accorder votre radio sur la longueur d’onde désirée. Les longueurs d’onde de la radio et celles de la vue et de l’ouïe sont des activités analogues. Le son produit de la chaleur et la couleur contient des sons. Dans un état de calme parfait, certaines personnes entendent les couleurs et voient les sons, même dans la simple expérience quotidienne.
« Certaines gammes de vibration sont enregistrées par les nerfs des yeux et le résultat est ce que nous appelons la vue. D’autres vibrations sont enregistrées par les nerfs des oreilles et le résultat est ce que nous appelons l’ouïe. Les yeux d’une personne moyenne ne voient que les objets dont le taux vibratoire est compris dans une certaine bande allant de l’infrarouge à l’ultraviolet. Grâce à la Radiation d’un Maître Ascensionné, la vibration de la structure atomique du cerveau et de l’œil peut être accélérée et pénétrer jusqu’à l’octave immédiatement supérieure à l’humain.
« La même activité peut être élargie sur plusieurs octaves, soit par la Radiation d’un Maître, soit sous l’impulsion du Dieu Intérieur. Beaucoup de personnes expérimentent cela involontairement, peu en comprennent la signification ou comprennent comment cela est arrivé. Tous les cas de conscience transcendante et d’inspiration puissante sont le résultat d’une expansion de conscience, même si les individus ignorent généralement l’assistance qu’ils ont reçue.
« La projection de conscience ou ‘vision’ n’a rien de commun avec les images mentales suggérées par le mental humain. De telles pensées ou images sont projetées directement dans l’intellect d’une personne par celui qui opère la suggestion. C’est un phénomène analogue à celui de l’image du soleil reçue dans un miroir et ensuite projetée sur un mur.
« La suggestion est aussi différente de l’expansion de conscience que le souvenir d’un lieu diffère de la présence dans ce lieu. La projection, ou expansion, est aussi vivante et réelle qu’une expérience vécue dans le corps physique, car elle est le résultat de l’activité de votre Dieu Intérieur avec Lequel le Maître Ascensionné ne fait qu’Un. » »

« Voici le Désert du Sahara, dit-Il, alors qu’il était encore une contrée fertile où régnait un climat semi tropical. Cette contrée était arrosée par de nombreux cours d’eau. La capitale, renommée dans le monde entier pour sa splendeur, occupait le milieu de l’Empire. Au centre de la ville étaient les édifices gouvernementaux, sur une colline autour de laquelle la ville s’étendait dans toutes les directions. Cette civilisation a atteint son apogée il y a 70 000 ans. »
Les gens se mouvaient avec une grande aisance et avec grâce. J’en demandai la cause à Saint-Germain et Il me répondit: « Ces gens étaient conscients de leurs origines et de leur filiation divines. Pour cette raison, ils possédaient une Sagesse et une Puissance qui vous semblent surhumaines ou miraculeuses. A vrai dire, les miracles n’existent pas, car tous les faits sont gouvernés par des Lois, et ce qui semble miraculeux pour l’entendement actuel est simplement l’application de lois inhabituelles pour l’actuel état de conscience de l’humanité.
« Une manifestation qui semble miraculeuse à la conscience actuelle peut sembler aussi naturelle et normale que la formation des mots pour qui connaît l’alphabet lorsque la réalité de la vie est parfaitement comprise. Tout provient de la manifestation sans cesse élargie et perfectionnée de la Vie dans le monde de la forme, et cela se passe ainsi chaque fois que la Vie peut opérer dans la Paix et l’Amour.
« Quelque étrange, inusitée, impensable que puisse paraître une expérience, rien ne prouve qu’une Loi supérieure et une intelligence plus sage ne puissent pas produire de plus grandes merveilles dans la création qui nous entoure. Et l’humanité actuelle ne connaît guère mieux la Sagesse et la Puissance du Dieu Intérieur qu’un petit enfant ne comprend les mathématiques. » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à la loupe