l’électricité subtile

J’étais conscient de me diriger vers le Sud-Est. Nous passâmes au-dessus du Lac Salé, de la Nouvelle Orléans, du Golfe du Mexique, des Iles Bahamas. Nous arrivâmes au-dessus d’un ruban argenté que je reconnus pour un fleuve que nous suivîmes jusqu’à l’embouchure. La voix intérieure me dit qu’il s’agissait de l’Amazone.
« Maintenant, me dit Saint-Germain, soyez conscient que Dieu en vous dirige tout et est maître de toute situation. » Au même moment, nous commençâmes à descendre et, l’instant d’après, nous touchions la surface de l’eau. Elle nous parut aussi ferme sous nos pieds que le sol et j’éprouvai un sentiment de surprise à son contact. Il m’expliqua plus tard que nous pouvions aussi bien nous déplacer sous l’eau qu’à sa surface, parce que les vêtements que nous portions irradiaient jusqu’à une distance considérable autour de nos corps une aura protectrice, et que cette aura produisait un milieu favorable à l’exploration des couches souterraines de la Terre et des lieux se trouvant sous l’eau.
« Ce phénomène, continua-t-Il, est dû à ce que le monde scientifique appellerait un champ de force électrique autour de nos corps, mais la force électrique qui charge ces vêtements est une électricité plus subtile que celle qui est connue dans le monde physique. Un jour, vos hommes de science découvriront cette force et comprendront qu’elle a toujours existé dans l’atmosphère. Mais ils n’ont pas su comment la contrôler encore, ni la diriger pour le service de l’humanité.
« Il est bien plus facile de la contrôler par l’intelligence que par un appareil physique quelconque, bien qu’elle puisse être produite et contrôlée par des moyens mécaniques. Ce que le monde extérieur connaît sous le nom d’électricité n’est qu’une force grossière de la Grande Énergie Spirituelle de la Vie. Elle existe dans toute la création. Au fur et à mesure que l’homme s’élèvera et gardera un contact conscient avec son Dieu Intérieur, il s’apercevra des possibilités gigantesques qui se trouvent dans l’usage de cette énergie et de cette force. Le service qu’elle peut rendre dans le travail créateur qu’il peut avoir à accomplir dans toutes les phases de son activité est illimité. » »
Nous entrâmes dans l’eau, la traversant sans rencontrer aucune résistance. Je fus un peu saisi par la nouveauté de l’expérience, mais je me souvins aussitôt de l’admonition d’avoir seulement conscience de mon Dieu Intérieur comme Maître de toute la situation. Nous arrivâmes bientôt près de la côte et passâmes au-dessus de nombreux crocodiles qui nous virent sans être dérangés par notre présence. Continuant sur le continent, nous arrivâmes jusqu’à la partie supérieure d’un monument.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à la loupe