ouverture de la mine

Quelques jours plus tard, le jeune homme ordonna à l’ingénieur des mines qu’il avait choisi comme chef d’une expédition, de préparer l’équipement, la nourriture, et de réunir les hommes pour se rendre à la montagne et ouvrir la mine qu’on lui avait montrée en lui restituant l’usage de sa vue intérieure, ou Troisième Œil.
Lorsqu’ils furent prêts à partir, le jeune homme resta seul et fixa avec fermeté son attention sur son Dieu Intérieur, sachant ainsi qu’il serait guidé pour trouver la mine. Par ce sentiment, il n’eut aucune difficulté pour la localiser exactement, d’après ce qu’on lui avait montré dans la vision. De nombreux hommes furent mis à pied d’œuvre: en soixante jours, la veine la plus riche qui eut jamais été découverte en Amérique du Sud fut ouverte. Le récit de la découverte et de l’exploitation de cette mine est venu jusqu’à nous sous la forme d’une légende encore vivante aujourd’hui. Au retour de cette expédition, le fils du Roi fut accueilli par les acclamations du peuple et reçut la bénédiction de son père, de Saint-Germain, de son frère aîné et de sa sœur.
La mine était située à deux mille quatre cents mètres d’altitude et ce séjour avait intensifié la sensibilité du prince, fait qui se produit toujours à une altitude élevée. A son retour au palais, il perçut clairement qu’un grand changement était imminent pour le chef inca et que son trépas approchait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à la loupe