destruction du temple

A droite, une porte s’ouvrait sur une chambre contenant les archives impérissables de la civilisation Inca, qui relataient l’importance de son rôle dans ce cycle.
« C’est en ranimant la mémoire d’une vie antérieure d’il y a quatorze mille ans que vous avez retrouvé le procédé d’enregistrement de ces archives », me fit remarquer Saint-Germain. « Elles seront transportées au Royal Titon en même temps que les portraits, car ce temple secret a maintenant rempli son rôle et sera dissous. » Aussitôt, des Êtres Merveilleux, Étincelants, apparurent et emportèrent les archives et les portraits. Quand ils eurent terminé, nous retournâmes à l’entrée et nous nous écartâmes jusqu’à une bonne distance, immobiles et silencieux. Saint-Germain concentra son attention pendant quelques instants sur la porte du temple secret. Un calme soudain me saisit et m’immobilisa. Il y eut un grondement pareil à celui d’un tremblement de terre et, en un instant, le temple secret qui avait été une des plus glorieuses créations de son temps s’affaissa, en ruines. Je ne pus qu’être frappé d’étonnement à la découverte de l’immense pouvoir de Saint-Germain. Vraiment, les Maîtres Ascensionnés sont des Dieux, me dis-je. Il n’est pas étonnant que dans la mythologie des anciens, leurs activités soient relatées sous forme de fables ou de légendes. Ils exercent la Toute Puissance Divine en tous temps, parce qu’ils sont concentrés dans une détermination inflexible sur la Grande Présence Divine. Ils manifestent la Perfection Divine et ainsi tout le Pouvoir leur appartient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à la loupe