le retour

Nous avons traversé la chambre d’audiences et l’avons quittée par la porte à gauche de l’ascenseur, et nous nous sommes retrouvés dans la lumière des étoiles. Nous revînmes rapidement dans ma chambre et, un instant plus tard, je me retrouvai dans mon corps physique. Saint-Germain se tenait près de moi, me tendant la coupe de cristal familière, remplie cette fois d’un liquide ambré. Je bus et sentis son effet vivifiant traverser chaque cellule de mon corps.
« Maintenant, dormez aussi longtemps que vous pourrez », dit-Il et Il disparut de ma vue. Je dus dormir profondément car je me réveillai de nombreuses heures plus tard complètement reposé, ressentant une nouvelle force et une nouvelle puissance corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à la loupe