explication préliminaire

« Je suis venu vous chercher pour un voyage important. Nous serons absents trente six heures. Tirez les rideaux de votre chambre, fermez les portes et laissez votre corps au lit. Il sera gardé jusqu’à notre retour. Vous avez fait certains progrès intérieurs: une expérience et un déplacement très intéressants et très agréables vous attendent. »
Je me préparai à me coucher et je fus bientôt étendu dans un grand calme. Un moment après, j’étais debout, hors de mon corps, habillé du même vêtement d’or que celui que je portais lors de ma visite au Royal Titon. La sensation de densité que donnent les murs avait disparu et, alors que je passai au travers, j’eus la sensation de marcher dans un épais brouillard. Cette fois, je fus clairement conscient de traverser l’espace. Je ne demandai pas où nous allions et nous arrivâmes bientôt au Royal Titon. A l’Est se dressaient les Montagnes Rocheuses et, au-delà, s’étendaient de vastes plaines qui, un jour, seront couvertes d’une végétation semi tropicale et seront habitées par un peuple paisible et prospère. A l’Ouest, nous apercevions la Sierra et les Monts Cascade; au-delà, la chaîne côtière dont le profil doit changer complètement. Vers le Nord, nous apercevions le Yellowstone dont la merveilleuse beauté voile les anciens mystères de la présente civilisation américaine.
« Le nom de Yellowstone, m’expliqua Saint-Germain, est venu jusqu’à nous à travers les siècles depuis plus de quatorze mille ans. A cette époque, la civilisation de Poséidon avait atteint son apogée, grâce à un Être de Lumière qui dirigeait le gouvernement. Le déclin, provoqué par le mauvais emploi des Dons de sa Grande Sagesse, se produisit au cours des cinq derniers siècles. Dans les limites actuelles de Yellowstone, qui sont inchangées, existait la mine d’or la plus importante que le monde ait connue. Elle appartenait au gouvernement, et la majeure partie des richesses extraites étaient affectées aux recherches dans le domaine de la chimie, des inventions et de la science.
« A soixante kilomètres de là se trouvait une mine de diamants. Les pierres qu’on en extrayait étaient des diamants d’une grande beauté, surpassant tout ce qui avait jamais été trouvé à l’intérieur de la Terre. Parmi les joyaux de cette mine, certains étaient encore plus remarquables: convenablement taillés, ils présentaient au centre une petite flamme bleue, semblable à de la lumière liquide et certains individus qui les portaient permettaient à l’éclat de cette flamme de dépasser de deux centimètres et demi la surface de la pierre.
« Ces pierres, tenues pour sacrées, n’étaient utilisées qu’au cours des rites les plus secrets par les Maîtres Ascensionnés. Parmi ces pierres, seize sont encore gardées comme un trésor sacré par la Fraternité au Royal Titon et seront de nouveau utilisées à un moment déterminé. C’est à cause de ces magnifiques diamants jaunes que le nom de Yellowstone (Pierre Jaune) a été donné à cette région et a persisté.
« C’est vous, Mon Fils, qui avez découvert les deux mines, qui les avez mises en exploitation et remises au gouvernement. Je vais vous montrer les enregistrements qui vous donneront la preuve physique de ce que j’avance. Ces écrits donnent la date de la découverte, la valeur des richesses qui furent extraites, la durée de l’exploitation, la description des machines utilisées pour traiter les minerais résistants et récupérer 87% de leur valeur, la mise en lingots dans la mine même (ce qui supprimait ainsi toute opération en surface), le lieu de destination, la date de clôture et de mise des scellés. Voici le double de ces écrits.
« Dans la civilisation de Poséidonis, vous avez vécu dans une magnifique habitation avec une sœur qui est maintenant Lotus. Tous deux, vous avez réalisé et conservé un contact étroit avec le Soi Divin Intérieur, permettant à l’Activité Divine d’agir sans interférence et sans interruption. Vous étiez un fonctionnaire dans le département des mines, ce qui vous permit d’inventer un merveilleux avion. Dans cet appareil vous voyagiez souvent au-dessus des montagnes. Un jour, au cours d’une profonde méditation, on vous montra l’emplacement de ces mines que vous deviez découvrir par la suite et remettre entre les mains du gouvernement après les avoir ouvertes. Après cette explication préliminaire, je vais vous donner la preuve de mes dires, bien qu’il ne subsiste aujourd’hui aucune preuve de ces mines à la surface. Venez! Pénétrons dans la mine elle-même. » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à la loupe