la séparativité et l’unité

« Si on permet à une idée d’imperfection ou de séparation d’avec Dieu d’occuper l’attention, et par conséquent le mental, une condition correspondante commence à s’exprimer dans le corps et dans l’entourage. Il s’ensuit forcément que la personne se sent comme une entité séparée de la Source. Dès qu’elle se pense séparée de Dieu, elle pense que sa Vie, son intelligence et son pouvoir ont un commencement et une fin. Or, la Vie a toujours existé et existera toujours. Personne ne peut détruire la Vie. Par certaines activités dans le monde physique ou le mental, la forme peut être désintégrée et temporairement abolie, mais la conscience est éternelle; celle de l’individu peut contrôler toute substance, partout dans la manifestation, lorsque la Vie Divine Intérieure est reconnue comme le Commandeur, le Dispensateur et le Créateur de toute Perfection dans l’Univers.
« Je vous dis la Vérité lorsque Je vous dis qu’il n’y a qu’une Source de tout Bien: Dieu. Si la reconnaissance et l’acceptation conscientes de cette Vérité par l’activité extérieure du mental sont maintenues, non pas deux ou trois fois par jour, mais à chaque instant, quelle que soit l’occupation du moi extérieur, elles permettront à tous d’exprimer parfaitement leur liberté et leur pouvoir sur toutes les choses humaines.

« A la plupart, cela paraîtra difficile à comprendre, car ils ont vécu tant de siècles dans la croyance qu’ils sont des êtres séparés de Dieu, alors que, à chaque instant, ils utilisent la Vie Divine, l’Énergie Divine, la Substance Divine, dans tout ce qu’ils pensent et font sans s’en rendre compte. Pourtant, il est nécessaire d’admettre consciemment cette Vérité dans l’activité extérieure du mental, et de la vivre d’une manière constructive, si on veut libérer pleinement le Pouvoir Divin à travers le moi personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à la loupe