les habitudes

C’est vous qui, toujours, créez votre propre malheur, vous liant ainsi à la Roue de nécessité, reprenant un corps physique et vous plongeant dans l’ignorance des sens, des appétits et des désirs du moi extérieur. Ces appétits de la sensibilité humaine ne sont, en réalité qu’une accumulation d’énergie à laquelle l’individu a donné certaines caractéristiques par ses sentiments et ses pensées. Cette énergie disqualifiée gagne de la force vive par la répétition d’actes toujours semblables constituant ce que nous appelons des habitudes.
« Une habitude n’est que de l’énergie qualifiée d’une certaine manière, et centrée pour un temps sur un objectif. Les appétits sensuels développés dans les vies précédentes deviennent des forces contraignantes, ou habitudes, dans les vies suivantes, vous retenant dans leur esclavage, produisant la discorde, la pauvreté, les privations, vous projetant dans la complexité des problèmes et des expériences humaines qui sont votre propre création, et qui vous forcent finalement à reconnaître la Loi de l’Unique – l’Amour, et à Lui obéir.
« Vos erreurs vous poursuivent de Vie en Vie, jusqu’à ce que vous compreniez enfin la Vie et soyez prêts à obéir à Son Unique Loi: l’Amour. Vous êtes entraînés par le tourbillon des Vies successives, expérimentant la discorde, puis la discorde et encore la discorde, jusqu’à ce que vous appreniez à vivre selon la Loi: l’Amour. C’est une nécessité à laquelle nul n’échappe, et elle persiste jusqu’à ce que le moi extérieur demande la raison de sa misère et comprenne que sa Libération de la souffrance ne peut venir que par l’Obéissance à la Loi d’Amour. Cette Obéissance naît avec le Calme, la Paix, la Bonté dans les sentiments dont le Centre est le Cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à la loupe